2 éléments qui vont vous aider à les libérer.

 Par Luz Angelly TORRES

Vous avez déjà entendu ces formulations Comment gérer vos émotions, maîtriser vos émotions, contrôler vos émotions…

Personnellement, cela me fait froid dans le dos d’entendre ces mots.  
Tout d’abord je voudrais faire un petit voyage sur les différentes significations de chacun des mots.

Derrière gérer, il y a administrer, diriger, dominer (dictionnaire Hachette Edition 2005).

Derrière maitrise, viennent le contrôle, la possession, la domination,

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%AEtrise)

Derrière contrôle, on trouve examen, vérification, maîtrise ou surveillance.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le

Chaque fois que je vois ces phases je n’arrête pas de penser à des marionnettes, qui sont manipulées, contrôlées, maitrisées, gérées par une ou plusieurs personnes.  

Alors qu’en réalité les émotions sont des informations ! Le mot émotion vient du latin exmovere, ébranler, et de motio, action de bouger.

Cela veut dire que l’émotion met ton corps en mouvement. C’est comme un réflexe, une réaction physiologique instantanée et l’émotion est surtout activée par un stimulus de notre environnement capté par nos 5 sens.

Une émotion est donc une information que notre corps nous donne à travers le déclenchement de réactions physiologiques. Les émotions sont universelles. Elles sont les mêmes pour chacun.e d’entre nous ! 

Pourquoi donc voulons-nous les gérer ?

Alors que nous devons seulement prendre soin de nos émotions, nous avons relégué le soin au personnel de santé.  Mais le soin, c’est pouvoir prévenir, c’est aussi comprendre le corps, faire un maintien d’un bien-être, écouter nos besoins ; c’est aussi accueillir, libérer de la douleur.

Nous sommes donc responsables du pouvoir de libérer nos émotions, Mais comment faire ? Et si je perds le contrôle ? Et, plus important encore, comme faire pour vivre heureux ?

Elément n°1 –  Faire des mes émotions mes amies

Les émotions font partie de notre vie au quotidien, les émotions sont des informations que nous recevons régulièrement.  Nous avons appris que si nous exprimons mes émotions, nous sommes une personne faible.

Mais les émotions son indispensables pour notre survie ; pour exemple, la peur nous renseigne sur notre sécurité, la colère nous aide à préserver notre intégrité, et la tristesse nous questionne sur le sens, le besoin de renouveau ou de changement.

Je vous invite ainsi à regarder la video « Et tout le monde s’en fout – Emotions » https://www.youtube.com/watch?v=_DakEvdZWLk

Aujourd’hui nous savons ainsi que les émotions aident à mémoriser plus facilement, selon la Neuroscience. De plus les émotions permettent de développer l’intuition.

Alors, que faire pour que vos émotions soient vos amies ?

Apprenons à les écouter et à comprendre ce qu’elles nous expriment.

Une des meilleures choses que vous poussiez faire est de vous mettre en mouvement, en sortant, en faisant une petite promenade pour comprendre ce que votre émotion voudrait vous exprimer. Cela active la circulation sanguine et vous permet comprendre le message de votre émotion. Au lieu de rester collé.e à elle, prenez un verre d’eau. Et parlez-en avec un.e ami.e pour vous  libérer. Entourez- vous des personnes qui vous aiment.

Elément n°2 –  Exprimer ses émotions

 

Je pense que nous sommes déjà expert.e.s en maîtrise, contrôle ou gestion de nos émotions.

Nous arrivons à nous dire : on ne doit pas pleurer, laisse comme ça, ça vaut pas la peine, mais tu te fâches pour rien…, nous refoulons, ou simplement nous ne parlons pas… Cela illustre combien nous sommes déjà spécialistes en la matière !

Mais nous devons accepter la fonction de cette émotion et l’honorer. Il est important d’exprimer la haine ou la colère, car elle est existe simplement !

Chacune nous aide à mieux comprendre, à identifier nos valeurs et nos besoins. Je pense que la clé de la communication est basée sur la compréhension de nos émotions.

Je ne suis pas d’accord avec l’existence des émotions positives ou négatives. Or si je passe une journée à ressasser mon mécontentement, ma tristesse, ma peur, je m’enferme dans un mode de pensées mauvaises sans pouvoir en sortir et sans même en avoir conscience.

Alors, que faire pour libérer mes émotions ?

Garder ses propres pensées et émotions sous contrôle peut être difficile. Vous pouvez essayer d’ignorer les informations qui vous distraient et qui vous tourmentent, mais il est probable que vous n’y parveniez pas.

Au lieu de cela, les experts recommandent de reconnaître exactement ce qui vous distrait, puis de vous recentrer en vous concentrant sur quelque chose de plus instinctif, comme votre respiration, par exemple.

Une des méthodes parlantes aussi est la PNL, qui utilise l’humeur et le jeu car ils permettront de réduire le taux d’adrénaline.

Une autre technique à laquelle je pense, qui nous permet de nous libérer, est la TPE (Technique de pacification émotionnel). La TPE peut rapidement transformer la manière dont vous vous représentez le passé, transformer vos perturbations présentes et vous offrir un avenir plus serein. https://yannickgautier.com/

Et celle qui me tiens à cœur est l’art du Mouvement avec la NeuroDanse https://neurodanse.ch/

Le  Mouvement pour moi crée un dialogue entre ton mental, ton cœur et tes émotions. Nous arrivons à exprimer nous émotions en mettant une musique et en dansant avec cette émotion.

Danser permet de se connecter à ce que tu ressens tout au fond de toi, sans intellectualiser ni qualifier, et de laisser ton corps exprimer ce qui se passe par le mouvement.

Quand tu te mets en mouvement, tu laisses tout ce que tes sens expriment naturellement pour leur laisser une place importante. Nous n’avons pas besoin d’avoir le titre de danseur.se ; pour moi nous sommes des danseurs.ses, car même avant la naissance nous étions en mouvement.

Notre corps a besoins d’exprimer son émotion et j’y ajoute l’intention : je me libère…

 Luz Angelly TORRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code